Claude Lorius Prix Blue Planet 2008

Publié le par Francine Buchi

Alors que l’Arctique s’achemine cet été vers un nouveau record de fonte – voir l’article précédent-, Claude Lorius, directeur de recherche émérite du CNRS, vient d’obtenir le Prix Blue Planet 2008, une prestigieuse récompense dans le domaine de l’environnement décernée par la Fondation japonaise de soutien à la recherche scientifique Asahi Glass.  

C’est la première fois qu’un français obtient cette distinction et c’est la reconnaissance du rôle éminent de la glaciologie française dans le discernement des causes du réchauffement climatique (Photothèque CNRS Laurence Medard)







 Claude Lorius, avec toute son équipe, a mis en évidence le lien de cause à effet entre la concentration de gaz à effet de serre et le réchauffement global de l’atmosphère. C’est en analysant les bulles d’air contenues dans des carottes de glaces prélevées dans l’Antarctique et vieilles pour certaines de 800 000 ans que les scientifiques sont arrivés à cette conclusion (Photo AFP-CNRS-LGGE)

Dans les années 90, parler de l’impact des gaz à effet de serre sur le réchauffement n’était pas encore pris au sérieux par l’ensemble de la classe scientifique et politique. C’était un diagnostic d’autant plus difficile à admettre qu’il soulignait la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement accéléré que nous avons connu au cours du XXème siècle : +0,6°C en moyenne planétaire. Aujourd’hui, les causes du réchauffement sont reconnues, et les travaux du GIEC, ainsi que le Grenelle de l’Environnement,  doivent beaucoup aux 22 expéditions polaires de l'aventurier-scientifique grenoblois.  Le prix Blue Planet vole donc au secours de la victoire !



 Voici ce que nous déclarait Claude Lorius, en mars 2007, dans les locaux du CNRS à Paris à l’occasion du lancement de l’Année Polaire Internationale.

                                   

  Claude Lorius s’est associé à Jean Jouzel et Dominique Raynaud pour la rédaction d’un nouveau livre qui vient de sortir aux éditions Odile Jacob : "Planète Blanche : les glaces, le climat et l’environnement".

Commenter cet article