GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT: Les Préparatifs

Publié le par blog-petitechroniquedelaterre-tf1



 

Grenelle de l'environnement : ils se  parlent

Discussion de travail entre organisations écologistes, syndicats, patrons, experts, élus.

C'est déjà une avancée.

 Dans le Groupe de travail sur la Biodiversité par exemple, Allain Bougrain-Dubourg, le président de la Ligue de Protection des Oiseaux, le défenseur des tourterelles et des ortolans, discute avec des représentants des chasseurs et des agriculteurs, et vice-versa.

 

« Pour le moment, il n'y a pas encore de bras de fer, dit Allain Bougrain Dubourg. Nous en sommes au stade des propositions. On a mis de côté les conflits d'usage, comme les dates d'ouverture de la chasse et l'utilisation des appelants. Ce qui pose problème aussi, c'est le développement des agro-carburants. Nous, on est très réservés car on a besoin de préserver les jachères pour la biodiversité. »

 

  Voici son analyse sur ce qui avance, et ce qui pose problème :

 

 

    La chaine Ushuaïa TV enregistre une série d'interviews pour des émissions quotidiennes sur les enjeux du Grenelle. Ces interviews seront diffusées à partir du 8 octobre.

 

 

 Comment les différents participants des groupes de travail ressentent-ils l'avancée des discussions ?  Jean-François Legrand, sénateur de la Manche, est vétérinaire de formation. Il préside le groupe de travail sur la biodiversité

 

 

 « Le Grenelle de l'environnement est une chance historique, dit-il. Que les autorités n'aient pas peur d'agir ! Dans les 150 ans qui viennent, la planète risque de basculer dans un cycle infernal dont l'homme sera exclu, car on n'a pas pris en compte l'importance pour l'équilibre de la planète de tous les animaux, même les plus petits. »

 

  

 Jean-Marie Pelt a fondé à Metz l'Institut Européen d'Ecologie et se bat depuis toujours pour la biodiversité. Il est inquiet:

 

« L'environnement se dégrade vite et on ne réagit pas très vite. Il faut un immense courage, et peut-être on gagnera »

 

 

 

    

 

Bernard Guirkinger, qui représente le MEDEF,  dit qu'il est

"impressionné par la qualité des débats et de l'écoute. Les entreprises ont l'habitude du dialogue social, il faut maintenant que nous organisions un dialogue environnemental. »

 

 

 

 

 

 

 

   Anne Sophie Leclere, au nom du syndicat FO,

souhaite «  un vrai service public de l'environnement. Je pense que nous pouvons aboutirsinon nous ne serions pas là ».

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

Frank Laval, d'Ecologie sans Frontière, met les pieds dans le plat : il souhaite, lui, que des élus représentant les ONG entrent à leur tour, en plus des syndicats, dans les comités d'entreprise . En matière de santé notamment, on a besoin de leur expertise et de leur indépendance.

 

   Sur ce point comme sur d'autres, en particulier les OGM, les discussions vont encore être vives.

Toutes les pré-propositions des différents groupes de travail seront rendues publiques le 26 septembre, pour être ensuite discutées sur internet et dans des débats publics.

Qu'en sortira-t-il ? Une révolution verte ou de la poudre aux yeux? Dans quelle mesure le citoyen contribuera-t-il vraiment à la métamorphose ?

C'est Bettina Laville, conseiller d'Etat, présidente de l'association Vraiment Durable et Présidente d'honneur du Comité 21 qui est chargée par le gouvernement d'organiser cette étape du débat public, qui s'inscrit directement dans une démarche de développement durable.

Le gouvernement, lui aussi, souhaite faire aboutir certaines priorités. Voici celles de Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état à l'Ecologie.

 

La date du Grenelle est fixée autour du 25 octobre. Al Gore est espéré, mais pas encore annoncé. Quant au réchauffement climatique, il est déjà en route.

Commenter cet article

Jukiette 08/10/2007 22:53

Tout de même, c'est curieux ce que dit Allain Bougrain-dubourg en ce début d'interview... il dit "on se choisit" tel ou tel animal pour survivre dans la biodiversité... est-ce à dire que nous, hommes, allons choisir  les animaux dans la futur arche de Noé de l'après- réchauffement climatique, ou alors j'ai mal compris ?

ckck 03/10/2007 15:16

J'en profite pour vous signaler que les premières consultations du "Grenelle citoyen des urgences environnementales" sont en vidéo sur TerreTv, la WebTv sur l'environnement. Elles les recueillent les avis des responsables associatifs dans toute la France, ce qui pourrait vous intéresser.Vous les trouverez sur http://www.terre.tv

Lucienne Boulangé 25/09/2007 15:34

Je suis enseignante et je cherche   sur Metz ce qui pourrait avoir lieu comme conférence, exposé, débat sur les thèmes liés au réchauffement climatique, l'environnement et la responsabilité de l'homme dans ce domaine,  les choix politiiques, les réflexions scientifiques, les conséquences économiques, dans un but pédagogique pouvant s'adresser à des lycéens de classses terminales. Qu'y aura-t-il à l'Institut Européen d'Ecologie ?
Quels intervenants pourront être là. Je ne vois rien qui puisse s'adresser aux futurs citoyens que sont nos lycéens.
Pouvez-vous me renseigner; Je vous en remercie.

Philippe 09/09/2007 18:03

Pourquoi ne pas en parler plus à la tv ?