Passage du Nord- Ouest : l'exploit de "Babouche"

Publié le par blog-petitechroniquedelaterre-tf1

 





Voici "Babouche " dans le passage du Nord Ouest

 










« Babouche «  est un catamaran léger, imaginé, dessiné, et fabriqué par Sébastien Roubinet, skipper professionnel, avec la complicité d' Anne-Lise Vacher ( ci-dessous sur la photo).

 

 


Sébastien
vient d'accomplir en 4 mois un exploit sportif : il est parti au mois de mai d'Anchorage, en Alaska, pour rejoindre le Groenland où il est arrivé en septembre, en passant par le dédale des îles qui bordent le nord du continent américain.









C'est le fameux et mythique passage du Nord-Ouest. Ce passage permet de diminuer d'un bon tiers la route entre les deux océans ; Amundsen avait réussi à trouver le passage il y a 100 ans, mais son voilier était équipé d' un moteur auxilliaire.






Babouche semble bien être le premier bateau à voile à avoir franchi le fameux passage, uniquement à la force du vent. Et c'est un navigateur français qui l'a fait, sans tambour ni trompette !


Sébastien Roubinet
est modeste, c'est un pur, cela se sent ; son plaisir évident, c'est d'être sur l'eau, dans la nature et dans le vent. Et tant pis si son  beau projet un peu fou lui vaut à présent plus de 100 000 euros de dette.

C'est un témoignage de première main sur le passage du Nord-Ouest pendant l'été 2007 : est-ce que la fonte de la banquise le rend plus navigable ? Sébastien est dubitatif : "Des bouchons de glace se forment très vite, dit-il, il est très dangereux encore d'y naviguer, et le passage des cargos et des pétroliers devra attendre encore un peu".

 


Voici le sujet diffusé mercredi 26 septembre lors du journal de 20h de TF1: Sébastien venait tout juste de rentrer du Groenland.


 Il y a aussi eu des moments de vraie bagarre avec les éléments. Sébastien Roubinet raconte :

 

 L'équipe de Babouche possède ainsi plusieurs dizaines de minutes d'images d'une   grande beauté , et on trouve sur son site  toutes les explications et les  photos de l'aventure. 
On pourra voir « Babouche »  et rencontrer Sébastien en personne au prochain Salon Nautique, du 1er au 9 décembre, après quoi le vaillant petit catamaran rejoindra son port d'attache à Sète. 

Commenter cet article

Juliette 29/09/2007 10:04

C'est formidable effectivement. Que d'humilité dans notre monde hyper médiatisé. Ces navigateurs au grand large sont de vraies sentinelles de la planète.