Toujours des poches de sécheresse

Publié le par blog-petitechroniquedelaterre-tf1

Météo France nous apprend que seulement 3mm d'eau sont tombés en novembre sur la ville de Toulouse, ce qui est un record absolu de sécheresse depuis 1947, c'est-à-dire depuis le début des observations.

 

 

Il a fait très sec cette année également en Seine et Marne et dans plusieurs départements de la région PACA. Dans ses prévisions saisonnières pour novembre-décembre-janvier, Météo-France met en garde : la sécheresse pourrait perdurer dans les régions méditerranéennes. C'est pourtant pendant les mois d'hiver que les nappes phréatiques doivent se recharger.

 

 

Lors du tournage sur la plantation Forestavenir dans le Var (article précédent) Olivier de Boigelin, le gestionnaire du domaine nous a parlé du manque de pluie cette année.

 

 

 « Cette année, nous avons connu une grosse sécheresse à partir de mai jusqu'à la fin octobre. Dès qu'il y a 4 gouttes, je vais près de mon pluviomètre ! Heureusement, dit-il, il a plu 60 mm en 4 jours la semaine dernière, mais depuis 5-6 ans, la source qui coule sur le domaine n'a plus d'eau. »

 

 

 Ce professionnel a  adapté ses techniques de culture pour

 conserver l'humidité des sols. « Je laboure très en profondeur mais sans retourner la terre, jusqu'à 70 cm de profondeur, cela rend l'argile éclatée plus spongieuse

 Et voici le forage qui permet de pomper l'eau dans un cours d'eau souterrain. Le puits semble à sec, car pour trouver l'eau, il faut descendre à 15 mètres au lieu de 8 mètres habituellement .

 

 

En ce qui concerne les vignes, la chaleur de l'été ainsi que la sécheresse accélèrent le mûrissement des grains.

 « Ce n'est pas l'idéal, les sucres viennent vite et les arômes primaires sont brûlés par cette maturation trop rapide. Il est alors indispensable d' utiliser des procédés techniques pour rétablir les arômes" !

 

Olivier de Boisgelin gère plusieurs centaines d'hectares de forêt ainsi que 40 hectares de vigne, le domaine de Fontlade. Il consigne soigneusement les dates de vendanges qui sont un bon indicateur des modifications du climat.

 

 

«  Il y a 25 ans exactement, dans cette région du Var,( près de Brignoles) on avait commencé les vendanges le 9 octobre. Cette année, les vendanges ont débuté le 12 septembre. Nous avons gagné un mois en un quart de siècle ! « 

 

 

 

Commenter cet article