L'huître s'invite à Pâques

Publié le par blog-petitechroniquedelaterre-tf1

Il ne faut pas hésiter à manger des huîtres cette année pour les fêtes de Pâques. D'ordinaire c'est plutôt en fin d'année qu'on les déguste, mais il se trouve qu'en ce moment les ostréiculteurs en ont plein leurs bassins et qu'ils vont faire des promotions pour Pâques : « J'en mettrai 13 ou 14 à la douzaine, me dit Jean-Pierre Suire, ostréiculteur à Marennes. Et la profession va sans doute faire un effort sur les prix, surtout pour les N° 2 et N°1 » ;

 

Les huîtres N°2 et N°1, ce sont les plus grosses, celles qui sont aussi les plus chères, mais en ce moment les huîtres poussent à toute vitesse, même celles de cette année sont en train d'atteindre leur taille optimale avec 6 mois d'avance. « Je n'ai jamais vu ça, dit Jean-Pierre Suire, qui est ostréiculteur depuis 1975. D'habitude en hiver les huîtres s'arrêtent de pousser, mais chez nous le temps a été doux, toutes les générations d'huîtres continuent à grandir, et j'ai maintenant 3 générations de coquillages qui se téléscopent ; certaines huîtres grandissent d'un numéro en 1 mois, et bientôt elles ne seront plus vendables

 

 Les huîtres trouvent aussi cette année dans la mer et dans les eaux de ruissellement de quoi se nourrir : Dans les bassins on voit que l'eau est trouble, « colorée », comme disent les ostréiculteurs. Cela signifie qu'elle est riche en plancton ;

  Les huîtres en fait réagissent à un  cycle thermique tout à fait inédit, m'explique Patrick Soletchnik, qui est biologiste-océanologue à la station IFREMER de La Tremblade : L'an dernier il a fait très chaud au printemps, plus frais en été, et encore très beau en automne. Et ça, c'est parfait pour obtenir des huîtres charnues ;

Les explications de Patrick Soletchnik

                  

 

  Et cette année ? Rien n'indique pour l'instant que le printemps sera chaud. C'est plutôt Pâques aux tisons dans la plupart des régions.

Mais Jean-Pierre Suire me cite une expression charentaise « La première fois va devant ». Ce qui signifie qu'après la première, il y en a d'autres qui suivent.

 

  

Commenter cet article